Des relations entre les sexes fondées sur des cauchemars et des rêves ?

© Nicolas Serve

Rencontre modérée par Marie Lemonnier (journaliste, l’Obs)

Avec :
Sanaa El Aji, sociologue et journaliste.
Judith Colell, réalisatrice, scénariste et productrice espagnole. Cofondatrice de l’Association des femmes cinéastes et des médias audiovisuels (CIMA).
Mohamed Kacimi, écrivain et dramaturge.
Krista Lynes, anthropologue, professeur à l’université Concordia de Montréal. Elle travaille sur les mouvements féministes et LGBTQI, et sur les représentations de la crise migratoire en Méditerranée.

Au-delà des simples constats et des configurations actuelles des relations entre les
sexes dans les sociétés méditerranéennes, quelles sont les grandes tendances qui se
dessinent et qui peuvent être anticipées, aujourd’hui pour demain?
Quel est l’impact dans les sociétés méditerranéennes des bouleversements qui se
jouent à l’échelle mondiale, face notamment au harcèlement sexuel, à travers des
mouvements comme #MeToo par exemple ? Assiste t-on à un nouveau cours ?
Les avancées technologiques, numériques, biologiques, génétiques ou médicales
changent-elles les relations entre les sexes ? Ces sociétés résistent-elles à ces changements
ou cherchent-elles plutôt à les accompagner, à leur manière ?
De nouveaux styles de vie, des formes de vie singulières sont-ils en train d’émerger,
notamment à travers les nouvelles générations ? Autour de quelles promesses et
de quels rêves ? Violences, répressions et mouvements de régression, de rappels à
l’ordre, inspirent-ils au contraire des cauchemars toujours recommencés ? Prédation,
exaction, viol et réclusion, largement pratiqués par des mouvements extrémistes,
constituent-ils de tragiques exceptions ? Quelles sont les normes nouvelles qui
s’instaurent ?
Comment imaginer l’avenir des relations entre les sexes dans les sociétés
méditerranéennes ? Cette quatrième table ronde clôturera cette 25e édition.

7 novembre 2018
1 min.

Partager