cccccc

Archives

Sonia Déchamps

Née en 1987, Sonia Déchamps a intégré, en parallèle de ses études d’histoire, la rédaction d’Europe 1 où elle a travaillé six ans avant de rejoindre le Mouv’. Journaliste littéraire, passée par France Culture (Le Réveil culturel, La Dispute), Polar+, Le Monde des ados, Les cahiers de la BD ou encore Casemate, elle a initié le cycle Les jeudis de la bande dessinée au Centre Pompidou. Autrice, elle a collaboré avec Alain Kokor dans La Revue dessinée, écrit des strips avec Clément Paurd pour Mâtin! (Dargaud) et publié Sumographie avec David Prudhomme (Soleil). Éditrice, elle a lancé en mars 2022 la collection Virages graphiques chez Rivages. Depuis juin 2020, elle est codirectrice artistique du Festival International de la Bande dessinée d’Angoulême.

Aux Rencontres d’Averroès 2022, elle anime la conférence dessinée Dessiner la guerre qui a lieu au théâtre de la Criée dans le cadre de la journée Averroès Junior.

Jacques Ferrandez

Dessinateur et scénariste, Jacques Ferrandez est né en 1955 à Alger. Il publie pour la première fois en avril 1978 dans la revue (A suivre), avec le scénariste Rodolphe puis en solo avec Arrière-pays (1982). À partir de 1987, il se consacre aux Carnets d’Orient, grande fresque sur l’histoire de l’Algérie, de la conquête à l’indépendance.

En 1996, il se tourne vers les adaptations et les collaborations littéraires, avec Jean de Florette et Manon des Sources de Marcel Pagnol. En 1998, il signe avec Tonino Benacquista L’Outremangeur, (adapté au cinéma) suivi de La Boîte noire avant d’adapter le polar de Maurice Attia Alger la noire (2012). De 1999 à 2008, ce sont les carnets de voyage, Syrie, Istanbul, Irak, Liban, Les Tramways de Sarajevo, et Retours à Alger et la BD-reportage, Cuba père et fils avec son fils Pierre (Casterman), ou encore Frères de terroirs, avec le chef Yves Camdeborde (Rue de Sèvres, 2014)

Après L’Hôte, l’Étranger et Le premier homme d’Albert Camus il publie une adaptation du roman de Jean Giono Le chant du monde (Gallimard). En 2021, faisant suite aux Carnets d’Orient 1830-1954 et Carnets d’Algérie 1954-1962 réunis aujourd’hui en deux intégrales chez Casterman, il retrace l’histoire de l’Algérie post-coloniale et publie les Suites algériennes 1962-2019.

Katia Saleh

Née à Beyrouth, formée à Londres et ayant exercé dans plusieurs pays arabes, Katia Saleh vit depuis 8 ans à Marseille. Son travail de journaliste et de réalisatrice porte principalement sur la question des conflits et de la religion. Elle a vécu et couvert des guerres pour de nombreux médias en Angleterre – notamment Channel 4, BBC et Al Jazeera English – au Liban, en Syrie, en Irak, en Libye et au Yémen.

Elle travaille aussi en tant que cinéaste, et a produit la web-série libanaise Shankaboot, lauréate d’un Emmy Award en 2011.

Yoram Melloul

Né à Marseille, Yoram Melloul est journaliste indépendant. Il débute sa carrière en 2017 depuis Jérusalem où il travaille notamment sur les questions religieuses. De retour en France, il se spécialise en radio et collabore avec Radio France Internationale (RFI) à Mayotte, puis devient correspondant à Marseille. Il a également travaillé pour RTL et France Bleu.

Yoram Melloul a réalisé plusieurs enquêtes sur la situation des migrants à Mayotte et la destruction des bidonvilles de l’île par l’État Français. Il donne aussi des cours de radio à des collégiens du département. Il écrit aussi pour le Courrier de l’Atlas sur des sujets liés aux diasporas de la ville, ou encore pour Slate et Politis.

Lena Merhej

Lena Merhej est née en 1977 à Beyrouth d’une mère allemande et d’un père libanais. Après des études en design et graphisme, elle devient illustratrice de livres jeunesse et de BD. Elle a écrit et illustré plus de trente-cinq albums pour enfants et fait partie de l’équipe fondatrice de Samandal, premier fanzine et éditeur de BD du monde arabe.

Elle a enseigné l’illustration et l’animation et écrit son doctorat sur la narration de la guerre dans la bande dessinée libanaise. La guerre est une thématique récurrente dans sa création artistique :  c’est le sujet de son premier album BD, Je pense qu’à la prochaine guerre on sera mieux préparés (2006), le livre le plus vendu au Liban en 2007, mais aussi de son film d’animation Dessiner la guerre (prix du jury du Festival de New York), de son album BD Kamen sine, et de son livre Laban et confiture, ou comment ma mère est devenue libanaise, tous deux lauréats du Festival international de la bande dessinée d’Alger (FIDBA). En 2019, son livre Salam remporte le prix du meilleur album de Mahmoud Khalil. Avec le collectif Samandal, Lena Merhej prépare depuis 2019 une nouvelle collection BD jeunesse, « WatWat ».

Radio Activité

Radio Activité est une radio itinérante. Elle permet à tous de créer des podcasts radio à propos de thématiques qui tiennent à cœur les participants à nos ateliers. Ses actions mobilisent la méthodologie de l’éducation populaire et de la pédagogie non-formelle, et utilisent la radio comme un outil de cohésion sociale, de création collective et d’empowerment. Les ateliers qu’elle propose se déplacent en France et à l’étranger dans des centres sociaux, des foyers, des centres pénitentiaires, des zones rurales, des maisons de retraite et, avec le projet MicroCamp Radio, dans des camps de réfugiés.

Pour la 29e édition des Rencontres d’Averroès, les ateliers sont animés par Gwenaëlle Tatoué, Anne Bérêts et Antoine Lalanne-Desmet.

DR

Joseph Béhé

Joseph Béhé est né en 1962 en Alsace. En 1986, après un diplôme aux Arts décoratifs de Strasbourg, option Illustration, il rencontre J.C. Toff, un scientifique avec qui il co-scénarise et dessine des albums de politique et médicale fiction publiés dans la revue Pilote, chez Dargaud, puis chez Vents d’Ouest (Péché Mortel, Double Je). Depuis, il a dessiné une vingtaine d’albums, notamment, sur des scénari de Frank Giroud, des thrillers historiques aux éditions Glenat (Le Décalogue, Le Légataire). En parralèle de son activité d’auteur, il enseigne l’image narrative à la Haute Ecole des Arts du Rhin d’abord comme chargé de cours en images séquentielles, puis professeur de bande dessinée et de scénario. En 2001 il crée la première école de BD en ligne : AtelierBD.com (aujourd’hui L’iconograf). Il participe en 2007 à la création de l’association d’illustrateur aujourd’hui CV Pro ainsi que du Groupement BD du SNAC. Il co-écrit avec A. Laprun des scénari dessinés par E. Surcouf (Erminio le Milanais, Le chant du Pluvier). En janvier 2021, il publie chez Futuropolis une adaptation scientifique en BD de l’essai Et l’Homme créa les Dieux de l’anthropologue Pascal Boyer.

N.Friederich

Olivier Bertrand

Marseillais, Olivier Bertrand est journaliste et auteur, réalisateur de documentaires et de livres. Il a travaillé longtemps à Libération, où après quelques années d’enquêtes politico-financière il s’est occupé de politique de la Ville, des banlieues et des violences urbaines, avant de devenir correspondant régional du journal à Lyon puis à Marseille à partir de 2010. Il n’a plus quitté cette ville. Il a quitté en revanche Libé en 2015 pour co-fonder le média en ligne Les Jours, pour lequel il travaillait en Turquie, racontait notamment le plongeon de ce pays vers la dictature, ce qui lui a valu d’être arrêté, incarcéré puis expulsé en novembre 2016. Depuis 2018, il travaille pour Mediapart et les revues XXI et 180°. Il est par ailleurs auteur et réalisateur de trois films documentaires. Le dernier, Le Château en santé est consacré à un centre de santé passionnant dans les quartiers Nord de Marseille. Il est enfin auteur d’un livre, Les Imprudents, publié en mars 2018 aux Éditions du Seuil, puis en janvier 2020 dans la collection Points. Parmi ses projets en cours, deux nouveaux films documentaires sont en développement et un livre est en chantier, toujours pour les Éditions du Seuil.

Sophie Bourlet

Journaliste indépendante, Sophie Bourlet a travaillé à Lille, Bruxelles, Istanbul et Tunis avant de s’installer à Marseille. Armée d’une plume, d’un pinceau ou d’un micro, elle raconte les histoires de ceux que l’on entend pas dans divers médias. Ses sujets de prédilections sont la santé, le social, la culture et l’urbanisme.

Active dans l’éducation aux médias depuis trois ans, elle accompagne à l’expression artistique ou journalistique des publics jeunes, détenus, séniors ou réfugiés. Elle a effectué une résidence Éducation aux médias et à l’information (EMI) au sein de la Condition Publique à Roubaix en 2020 et fait partie de la galerie associative La Baraque à Lille.

Martin Desbat

Martin Desbat

Martin Desbat a poussé sur une colline et déplacé ses racines au bord de la mer. Il aime les randos à vélo avec sa foisonnante marmaille et leur lire des albums.

Fatal error: Uncaught Error: Call to undefined function twentytwelve_content_nav()
in /home/renconn/www/wp-content/themes/averroes/archive.php on line 52

Pile d’appel :

  1. include()
    wp-includes/template-loader.php:106
  2. require_once()
    wp-blog-header.php:19
  3. require()
    index.php:17

Query Monitor