Samedi 17 novembre — 21h Israel Galván « La Edad de Oro »

< RETOUR AU PROGRAMME

SAMEDI 17 NOVEMBRE — 21H
Spectacle
Israel Galván « La Edad de Oro »


Tarif plein 30€ / réduit 25€ / groupe 20€


Israel Galván : direction artistique, chorégraphie et danse – José Valencia : chant (artiste invité) – Juan Requena : guitare


Un spectacle épuré, d’une époustouflante modernité, par celui qui a su faire émerger un flamenco nouveau et en revisite ici l’histoire avec grâce. 


On a tout écrit ou presque sur le phénomène Israel Galván. Qu’il avait à lui seul réinventé le flamenco pour en faire une manière d’être au monde, qu’il était le « danseur des danseurs » et aussi le « plus vieux des jeunes danseurs » tant il maîtrise les codes et les gestes de cette danse séculaire tout en étant profondément ancré dans son époque, fan de cinéma, de butô et de football. Dès qu’il apparaît sur scène et se met en mouvement, son corps vêtu de noir devient un langage virtuose qui oscille entre excès et rigueur, traversé par une intensité rare, en dialogue permanent avec la musique, le chant, les silences et les suspensions.


Rien d’étonnant alors à ce que l’artiste sévillan tente de ressusciter « l’âge d’or » du flamenco, cet Edad del Oro que les spécialistes situent de la fin du XIXe siècle aux années 1930 et qu’ils considèrent comme le plus pur. Accompagné par José Valencia au chant et Juan Requena à la guitare, Israel Galván mêle subtilement les époques, les styles, et revient avec dépouillement à la source du flamenco tout en s’ouvrant aux bruits et aux fracas du monde contemporain. Écartant tout conservatisme, fuyant la nostalgie, sa quête des origines s’entend au contraire comme une recherche, une tentative d’atteindre la perfection en un point de tension qu’autorise la modernité et qui ne peut s’épanouir que dans la liberté. 

Regarder Israel Galván danser n’est plus alors seulement un bonheur artistique, c’est une expérience unique qui convoque tous les sens et s’épanouit dans les mémoires. L’âge d’or c’est maintenant et nul ne saurait le démentir en ce 25e anniversaire des Rencontres d’Averroès.

« Loin de l’imagerie virilement tendue du flamenco, Israel Galván en extrait une énergie nouvelle, une euphorie quasiment aphrodisiaque. »  — Rosita Boisseau, Télérama

« Israel Galván traite la danse flamenca avec une insolence d’amour… Mais surtout, c’est dans le rapport à l’histoire de son art qu’il explose…»  — Francis Marmande, Le Monde

« C’est extrêment rare, dans n’importe quel genre, de voir un danseur avec cette imagination singulière et une telle maîtrise. »  — Alastair Macaulay, The New York Times

Extrait du spectacle d'Israel Galván - La Edad de Oro

 

Billetterie