Les soirées

LECTURE

« Y'a pas que des malheurs dans la vie »

Kateb Yacine par Mohamed Kacimi
et Manon Worms

VENDREDI 15 NOV. à 19h — La Criée, petit théâtre

Tarif normal 12€ / réduit* 8€ / super réduit* 5€
PASS soirée du vendredi (lecture + concert) : 30€ / 20€

Mohamed Kacimi célèbre Kateb Yacine, romancier visionnaire considéré grâce à son roman Nedjma comme le fondateur de la littérature algérienne moderne. Trente ans après sa disparition, cette mise en voix des entretiens donnés au cours de sa vie, est un hommage au parcours fulgurant de cet éternel et irréductible perturbateur. 
Si Kateb Yacine considérait le français comme un « butin de guerre », il s’est aussi élevé contre la politique d’arabisation en œuvre au lendemain de l’indépendance et revendiquait l’arabe dialectal et le tamazight (berbère) comme langues nationales. Surnommant les islamo-conservateurs les « Frères monuments », et raillant les minarets, « ces fusées qui ne décollent jamais », il appelait à l’émancipation des femmes, pour lui actrices et porteuses de l’histoire. La radicalité de sa critique contre la religion a valu à Kateb Yacine d’être interdit à maintes reprises en Algérie et exilé à l’intérieur du pays.

Avec Mohamed Kacimi et Manon Worms

CONCERT INÉDIT

Le Cri du Caire
& Médéric Collignon

VENDREDI 15 NOV. à 21h — La Criée, grand théâtre

Tarif normal 25€ / réduit* 20€ / super réduit* 12€
PASS soirée du vendredi (lecture + concert) : 30€ / 20€
PASS concerts (Le Cri du Caire + Le Trio Joubran) : 45€ / 35€

Aux sonorités métissées de Médéric Collignon, au souffle continu du saxophone de Peter Corser, aux cordes « barocks » de Karsten Hochapfel, répond la voix envoûtante d’Abdullah Miniawy.
Un voyage mystique et psychédélique qui clame les besoins de liberté et de justice des peuples aux voix muselées. En parlant des aspirations collectives, de la vie quotidienne, Abdullah Miniawy laisse éclater ses interrogations et ses critiques face aux régimes politiques violents et porte l’espoir de la jeunesse égyptienne. Un concert exceptionel à la croisée des styles, entre rock, poésie soufie, jazz, spoken word et volutes orientales avec la présence de Médéric Collignon, trompettiste survolté et imprévisible, doublement primé aux Victoires du Jazz.

Médéric Collignon : trompette — Peter Corser : saxophone — Karsten Hochapfel  : violoncelle — Abdullah Miniawy : chant, trompette

concert

Le Trio Joubran
« The Long March »

SAMEDI 16 NOV. à 20h30 — La Criée, grand théâtre

Tarif normal 30€ / réduit* 25€ / super réduit* 15€
PASS concerts (Le Cri du Caire + Le Trio Joubran) : 45€ / 35€

« L’Égypte avait Oum Kalthoum, le Liban Fayrouz. La Palestine a désormais le Trio Joubran. »

Trois frères, trois oud. Samir, Wissam et Adnan. Sur scène et en studio, ils croisent leurs instruments comme trois voix solistes pour n’en former qu’une. Le oud, luth oriental, est devenu la voix de leur âme, cœur battant de leur être avec lequel ils ne forment qu’un.
Chez les Joubran, la virtuosité ne cède jamais le pas à la démonstration. Ce qui est en jeu chez ces natifs de Nazareth issus d’une longue lignée de luthiers, c’est la perpétuation d’une tradition. Une tradition qu’ils ont aussi profondément renouvelée par leur innovation sur le oud, cet instrument soliste qu’ils conjuguent à merveille au pluriel.
Si c’est de musique qu’il s’agit, c’est aussi de Palestine dont il est question ici. Écouter le Trio Joubran, c’est ainsi plonger dans l’âme d’un peuple.

Adnan Joubran, Samir Joubran, Wissam Joubran : Oud — Youssef Hbeisch : percussions — Habib Meftah Boushehri : percussions — Valentin Mussou : violoncelle

---

* Tarif réduit
Il s’applique aux demandeurs d’emploi et aux bénéficiaires des minima sociaux.

* Tarif super réduit
Il s’applique aux moins de 25 ans, aux étudiants, aux apprentis ainsi qu’aux groupes de 6 personnes minimum qui réservent lors d’une même commande.

Bon à savoir
L’achat d’un PASS concerts donne droit au tarif réduit pour la lecture.